Les composantes des fenêtres écoénergétiques

C’est une chose de dire qu’un produit est éconergétique, mais il faut aussi savoir ce qui le rend supérieur. La qualité éconergétique d’une fenêtre ne réside pas dans une seule de ses composantes, mais plutôt dans l’ensemble de ses pièces.

Les composantes des fenêtres écoénergétiques

Pourquoi certaines fenêtres sont-elles plus efficaces que d’autres? Il faut connaître les composantes d’une fenêtre pour répondre à cette question.

L’unité scellée

La partie vitrée d’une fenêtre est une combinaison de composantes essentielles. Une fenêtre efficace comprend un vitrage double ou triple et offre les qualités suivantes.

  • Verre à faible émissivité​ (Low-E) : ce verre est enduit d’une fine couche métallique qui empêche la chaleur (rayonnement infrarouge de grandes longueurs d’onde) de sortir de la maison en hiver, tout en réfléchissant vers l’extérieur le rayonnement solaire en été. Ce verre prévient aussi la décoloration des meubles en filtrant les rayons UV.
  • Gaz inertes, par exemple l’Argon​ : c’est un gaz neutre, incolore et inodore inséré dans l’espace entre les feuilles de verre. Il est plus dense que l’air et offre donc une meilleure résistance aux pertes de chaleur, tout en réduisant la transmission sonore.
  • L’intercalaire à pourtour chaud :​ l’espace intercalaire entre chaque feuille de verre est calculé pour offrir un rendement optimal, agir comme barrière thermique, isoler les surfaces de verre et réduire le transfert de chaleur.

Le cadre de la fenêtre

Le matériau composant le cadre contribue également à l’efficacité énergétique d’une fenêtre. Le cadre des fenêtres en PVC comprend plusieurs chambres d’air qui augmentent sa capacité isolante.Les cadres en aluminium, cependant, transmettent plus facilement la chaleur et doivent comprendre une barrière thermique pour générer un meilleur rendement énergétique.

Éviter les fuites d’air

Optez pour une fenêtre munie de multiples coupe-froid. Les pièces de quincaillerie doivent être de bonne qualité et assurer une fermeture étanche de la fenêtre. La conception et la solidité des joints sont également importantes.

Les fenêtres à battants et à auvents sont, de par leur conception, plus étanches à l’air. Le vent pousse le battant contre le cadre, ce qui procure une meilleure étanchéité. Cela étant dit, les innovations dans la conception et les pièces de quincaillerie font en sorte que les fenêtres coulissantes de bonne qualité peuvent offrir un rendement similaire.